Marie Khouri | CHAHAN

Marie Khouri

Née en Égypte et élevée au Liban, Marie Khouri, sculptrice basée à Vancouver, transmet des messages de mouvements, de communauté et de connexions à travers son travail. En tant qu’expatriée ayant longtemps vécu en Europe avant de véritablement s’installer au Canada, le travail de Marie Khouri s’adresse à un public diversifié qui unit les communautés. Ancienne élève des ateliers du Louvre à Paris, Marie Khouri a débuté sa carrière en tant qu’interprète parlant cinq langues ce qui a ainsi influencé son travail d’artiste. Son expérience du formalisme et de la mise à l’échelle confère à son travail un cadre structurel et une empreinte académique innés et essentiels.

Les œuvres de Marie Khouri se situent parfois entre l’art et le design, avec une intégration étroite de la forme et de la fonction, rappelant la pensée moderniste, que l’école de Bauhaus illustre parfaitement. Malgré leurs impulsions formalistes, les sculptures qu’elle crée ne sont pas dénuées de sentiments. Très influencée par l’idée de taille directe de Henry Moore, les sculptures de Marie Khouri mélangent et étendent des métaphores du langage, de la forme et du corps pour proposer un lien inextricable – à la fois historique et personnel. C’est de son passé que sont nées ses œuvres les plus évocatrices, enracinées dans un profond sentiment de dislocation et dans la recherche d’un plus grand sens du lieu. Chaque sculpture est formée selon un processus pratique complet qui utilise des techniques de sculpture traditionnelles parallèlement aux innovations contemporaines en matière de matériaux et de normes de construction. Ses formes intemporelles et sans contraintes restent fermement ancrées dans l’instant contemporain, repoussant les barrières du medium ou les surfaces révèlent tout le processus et ou la sculpture finie révèle la méthode évolutive qui a initié à sa création.

Au cours des dernières douze années Marie Khouri est devenue une « étoile montante » dans le monde de la conception artistique et architecturale couronnée en 2018 du prix de l’œuvre d’art publique de l’année par l’Urban Development Institute. Durant cette période elle a produit 15 grandes pièces sculpturales actuellement exposées dans l’espace publique ainsi que plusieurs œuvres qui sont conservées dans des collections privées à travers le monde.

Cette année, son travail est notamment présenté à la prestigieuse Biennale de Venise.

Marie Khouri